X/5
21

Henry Margu, Magasin de perruque

magasin de perruque

Le plus souvent utilisées pour masquer la chute de cheveux, les perruques peuvent également être utilisées pour changer de look.

Mettre une perruque suite à une maladie

Les traitements contre le cancer entraine très souvent une chute de cheveux. Cette chute de cheveux n'a médicalement et physiquement pas de graves conséquences, elle est le résultat du traitement de la maladie suivi par la personne. Néanmoins, et surtout chez les femmes, la chute des cheveux a un impact psychologique important et on sait très bien que l'aspect psychologique a également un rôle important dans le processus de guérison. Aujourd'hui, de nombreuses femmes sont touchées, une fois dans leur vie, par le cancer (cancer du sein, de l'utérus, des poumons ...) et même si les progrès de la médecine permettent de guérir une grande majorité des cancers, cette maladie fait toujours peur et reste une annonce très difficile pour les personnes concernées. L'un des points difficiles à supporter, et surtout chez les femmes, est la transformation physique et plus particulièrement la perte des cheveux. La chute des cheveux et due au traitement de chimiothérapie mais les effets secondaires résultant de la chimiothérapie différent d'une personne à l'autre et la chute de cheveux peut être plus ou moins importante en fonction des personnes.

Des perruque de grande qualité

Chapelier "haute couture" dans les années 50, Henry Margu s'est ensuite tourné vers la création de chevelures de grande qualité. Présent à Paris et en province, le perruquier Henry Margu vous propose des perruques adaptées à tous les visages et toutes les envies. N'hésitez pas à pousser le porte de nos boutiques, nous vous accueilleront avec plaisir et répondront à toutes vos questions. Courte, longue, blonde, brune .... Quelles que soient vos envies, nous trouveront la perruque qui vous conviendra le mieux. Découvrez également tous nos produits sur le site http://www.henry-margu.fr/.

 

Visiter le site : http://www.henry-margu.fr/


Dernière mise à jour :