24

Ehpad-Invest, investissement en EHPAD

ehpad-invest

Ehpad : un investissement financièrement intéressant

Crise aidant, l’immobilier connait un certain regain d’intérêt auprès des investisseurs français. Et pour cause, la pierre affiche toujours une rentabilité intéressante, à hauteur de 3 à 5 %, au même moment où les produits d’épargne classiques, livret A ou assurance-vie fonds en euro, rapporte péniblement plus de 3 % de rendement annuel. Mais s’il y a un segment qui se porte le mieux en 2015, c’est sans doute l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (ou Ehpad). Bénéficiant d’un marché porteur, cet investissement est pour l’instant à l’abri de la mauvaise conjoncture économique.

Cet établissement médicalisé est destiné à accueillir les personnes âges en perte totale ou partielle d’autonomie et qui ont besoin d’une assistance pour certaines tâches au quotidien : lui donner à manger, changer sa couche, lui faire prendre un bain... Même si nombre de seniors rechignent à y finir leurs jours, force est de constater qu’il y a une vraie demande pour ce type d’hébergement, notamment avec l’allongement de l’espérance de vie. D’autant que l’opérateur doit obtenir le feu vert de l’État, qui est particulièrement exigeant, pour pouvoir construire un Ehpad.

Pour toutes ces raisons, cet établissement est considéré comme un investissement sûr. L’investisseur ne s’expose pas à un risque de suroffre comme c’est le cas pour d’autres types de résidences de services telles que les résidences de tourisme. De même, avec une rentabilité de près de 4,5 %, ce segment a de quoi attirer le chaland. Troisième raison pour franchir le pas : la fiscalité est particulièrement avantageuse.

Bien choisir son exploitant

Mais pour réussir son investissement, il faut faire attention à plein de détails, puisque l’Ehpad est difficile à transformer en un logement d’habitation et que, dans certains cas, l’État peut refuser le renouvellement l’agrément lorsque l’établissement ne répondait plus aux normes en vigueur. De plus, l’opérateur pourrait déposer son bilan à tout moment. C’est pourquoi il faut bien choisir son exploitant. Selon les experts, il est préférable de faire appel aux groupes qui gèrent beaucoup d’établissement et de lits. C’est une garantie de la bonne santé de l’opérateur.

Portez également une attention particulière aux charges, qui pourraient venir grignoter la performance de votre investissement. Selon un décret publié en novembre 2014, les gros travaux sont obligatoirement à la charge du bailleur. Pour prévenir les mauvaises surprises, lisez attentivement le contrat de bail commercial, qui vous engage généralement pour une période de neuf ans.

Visiter le site : http://www.ehpad-invest.net/


Dernière mise à jour :